Assurances Privées  MALADIE  

TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR L’ASSURANCE MALADIE DE BASE (LAMAL)

La LAMAL, ou la loi fédérale sur l’assurance maladie date de 1994 (c.f. loi du 18 mars 1994), règle le système de l’assurance maladie de base. Celle-ci comprend l’assurance de base de soins ainsi qu’une assurance facultative d’indemnités journalières.

La LaMal est conçue pour allouer des prestations en cas de maladie, d’accidents et de maternité. Elle est donc obligatoire, et ce dès la naissance, ou dès la première installation stable sur le territoire suisse. Certains exceptions existent cependant ; les personnes qui vivent en Suisse, mais exerçant une activité  lucrative en dehors de celle-ci, les personnes étrangères qui séjournent en Suisse pour une période de moins de moins de 2 ans, les membres de missions diplomatiques différentes et autres personnels bénéficiant des privilèges en vertu du droit international, sont exemptés de l’obligation de s’assurer.

Indépendamment du caractère obligatoire de l’assurance de base, la loi laisse toutefois le libre choix aux personnes, de choisir eux-mêmes leur assureur. De plus, la loi fixe les dispositions nécessaires dans le cas de changement de caisse maladie.

Toutes les prestations offertes par les caisses maladie sont fournies dans le canton de domicile ; elles sont donc identiques, car réglementées par la loi. Cependant, le prix de l’assurance de base varie. Le prix varie en fonction des caisses maladie, en fonction du lieu de domicile de l’assuré, en fonction de l’âge de l’assuré (les primes pour les enfants sont moins élevées que pour les adultes). En échange des prestations que l’assuré reçoit de son assurance de base, il est demandé de lui de participer aux coûts des frais remboursés. Cette participation comprend la franchise (minimum 300.- par an pour les adultes), ainsi que la quote-part (10% aux frais dépassant le montant de la franchise). Des frais supplémentaires peuvent être ajoutés dans des cas spéciaux (p.ex. en cas de hospitalisation).

1.   Changement  de l’assurance maladie

Puisque la loi ne fixe pas des caisses maladies qui offrent les soins de base, les assurés choisissent eux-mêmes. De plus, s’ils souhaitent changer de caisse maladie, ils y sont autorisés. Pour faire un changement de la caisse maladie, chaque assuré doit prévenir sa caisse maladie trois mois à l’avance. Le changement peut donc se faire chaque fin de semestre. L’assuré a, aussi, le droit de changer, dans les cas ou son assureur décide de modifier les primes, et ce, un mois seulement après être prévenu de la modification. L’assuré peut également changer de caisse maladie dans les cas où il change de lieu de résidence ou de l’emploi.

Le changement de la caisse maladie dans l’assurance de base se fait généralement en décembre. Les personnes qui choisissent le modèle ordinaire (CHF 300.-), peuvent également le faire en juin. Quant à ceux qui ont souscrit une assurance de base avec bonus, ils ne peuvent changer de caisse maladie qu’après une durée de cinq ans, et uniquement en fin d’année, avec bien sûr, un préavis de trois mois. De même, ceux qui ont des arriérés de primes, ne peuvent changer de caisse-maladie sans avoir remboursé intégralement leur dû.

 

2.   Pourquoi changer de caisse-maladie ?

Les primes d’assurance-maladie augmentent régulièrement, et ce, selon les groupes d’âge. Cependant, le taux d’augmentation diffère entre les différentes caisses maladie, et les écarts au niveau du prix d’une compagnie à l’autre peuvent être importants, alors que les prestations sont strictement les mêmes, car garanties par la loi fédérale sur l’assurance maladie (LAMal).  Pourquoi alors payer plus cher pour les mêmes prestations ?

Pour savoir si d’autres caisses maladie proposent des primes moins élevées que celles que vous payez actuellement, il vous suffit de faire une recherche simple dans un comparateur de caisses maladie en ligne. Sélectionnez celle qui vous convient le mieux et faites en la demande d’offre auprès de la caisse sélectionnée.

 

3.   Ce qu’il faut savoir

En règle générale, les primes à payer pour l’assurance de base sont calculées en fonction de la franchise ; plus celle-ci est élevée, plus les primes sont basses. Il existe cependant des différences importantes au niveau des primes entre les différentes caisses-maladies.

La première chose à faire, est donc de comparer ces primes à l’aide d’un comparateur en ligne, et comparer les différentes offres avec ce que vous payez actuellement. Sachez que, si vous changez de caisse maladie, vous pouvez épargner jusqu’à CHF 2000.- par personne et jusqu’à CHF 5000.- par famille.

Les primes peuvent être réduites grâce au paramétrage de certains critères : la franchise, le modèle d’assurance, la possession ou non d’une couverture accident dans le cadre de votre travail, etc.

Les personnes qui travaillent plus de huit heures par semaine chez le même employeur, sont obligatoirement assurées contre les accidents (professionnels et non professionnels). Elles peuvent donc retirer de leur assurance de base la variante « accidents », et faire ainsi des économies.

Enfin, ne craignez pas d’être refusé pas la nouvelle caisse maladie ; elles sont tenues par la loi d’accepter toute personne qui en fait la demande.

4.   Pièges à éviter

Délais de résiliation : une fois décidé, vous devez faire parvenir à votre assureur votre lettre de résiliation, en recommandé, et ce avant l’échéance du délai de résiliation (attention aux jours fériés).

Assurance de base – assurance complémentaire : beaucoup de personnes hésitent de résilier leur assurance de base en raison d’une assurance complémentaire contractée auprès du même assureur. Sachez que l’assurance de base est totalement indépendante de l’assurance complémentaire : vous pouvez résilier l’assurance de base auprès d’un assureur et continuer à garder une assurance complémentaire chez ce même assureur. Si vous avez une assurance complémentaire, vérifiez tout de même, si elle ne couvre les mêmes prestations que l’assurance de base.

Modèles alternatifs : le choix d’un modèle alternatif d’assurance permet, certes, de faire des économies considérables. Cependant, ils comportent un certain nombre de limitations. Avant de signer, renseignez-vous bien sur les termes du contrat et sur les engagements à proposés.