comparateur assurance

Le Conseil fédéral confirme la nécessité de réformes globales

Le ministre des affaires sociales, Alain Berset, a présenté aujourd’hui les orientations du Conseil fédéral en matière de réforme globale de la prévoyance vieillesse. Celles-ci vont dans la bonne direction: la pérennité de l’AVS et celle de la prévoyance professionnelle ne peuvent être garanties que par un financement durable. Il est réjouissant de constater que le gouvernement a confirmé la nécessité de réformes et qu’il préconise une approche globale des challenges que doivent relever le 1er et le 2e pilier.

Zurich, le 21 novembre 2012 – Cette après-midi, le ministre des affaires sociales, Alain Berset a présenté les grandes orientations de la réforme «Prévoyance vieillesse 2020». L’Association Suisse d’Assurances salue le fait que le Conseil fédéral souhaite préserver la pérennité de notre système de prévoyance, qui a largement fait ses preuves, et qu’il préconise une approche concertée des problèmes des 1er et 2e piliers.

Les propositions de réforme de la prévoyance vieillesse vont dans la bonne direction. La prise en compte globale de l’AVS et de la prévoyance professionnelle est nécessaire et judicieuse au regard des interdépendances qui existent entre ces deux assurances. Mais ceci ne doit pas se traduire par des reports des mesures les plus urgentes. Un financement garanti sur le long terme et donc durable de la prévoyance vieillesse implique en fait que les différents paramètres à prendre en considération reflètent parfaitement la situation actuelle. En outre, il faut veiller à l’équilibre entre prévoyance publique, prévoyance professionnelle et prévoyance privée.

Le Conseil fédéral évoque explicitement la définition de mesures incitatives pour le maintien de l’activité lucrative jusqu’à l’âge la retraite au minimum, voire pour la poursuite de celle-ci au-delà. Ainsi, il met à juste titre et durablement à égale contribution tous les acteurs du marché du travail et de la prévoyance vieillesse: les employeurs, les employés, les prestataires de prévoyance vieillesse, mais aussi les politiques. Tous ensembles, ils sont responsables de la pérennité de la stabilité de notre système de prévoyance.

En leur qualité de fournisseurs de solutions de prévoyance pour plus de 140 000 PME et près d’un million d’employés, les assureurs-vie se déclarent prêts à participer à cette bataille collégiale contre les défis que la prévoyance vieillesse se doit de relever.

Source : http://www.svv.ch/fr/info-medias/communiques-de-presse/le-conseil-federal-confirme-la-necessite-de-reformes-globales

Tell a Friend
Demander une offre d'assurance sur Billiga.ch